Petit jardin d’intérieur : nos conseils pour le créer

À défaut de disposer d’un jardin ou d’un balcon, apporter un peu de nature chez soi est toujours possible en aménageant un petit jardin d’intérieur, particulièrement pour les citadins. Les plantes d’intérieur et autres mini potagers sont un gage de bien-être, en plus de purifier l’air intérieur ou encore de subvenir à quelques besoins alimentaires. Mais c’est aussi une grande tendance décorative que d’inviter la verdure dans les moindres recoins de son appartement. Pas une pièce n’y échappe, de l’entrée au salon en passant par la chambre, et même la salle de bains. 

Aguerris ou novices en la matière, vous êtes une large majorité à reconnaître l’utilité du végétal dans votre environnement. Si à l’extérieur, il semble relativement simple de faire pousser ses plantes, quelques notions sont à connaître pour réussir ce procédé en intérieur. À commencer par identifier les spécificités de votre appartement : comment est-il exposé ? Souffre-t-il d’humidité, ou au contraire de sécheresse ? De quelle superficie dispose-t-on dans chaque pièce ? Ces paramètres définissent le type de plantes à privilégier pour créer un petit jardin d’intérieur. Et notamment le niveau d’assiduité que vous vous êtes fixé pour les entretenir. Quelques conseils sont les bienvenus, dans l’idéal prodigués en jardinerie, que nous vous proposons de retrouver ici afin de vous lancer les yeux fermés.

Quels bénéfices retirer d’un petit jardin d’intérieur ?

Facteur de bien-être à la maison, un petit jardin d’intérieur est, comme le souligne Stéphanie Ouedraogo, une belle façon de « ramener un peu de nature à l’intérieur ». L’idée est de créer un environnement apaisant, particulièrement dans nos espaces urbains éloignés des campagnes. Et comme nous passons « 75% de notre temps à l’intérieur, que ce soit au bureau ou à la maison », rappelle Marion Baillet, il est intéressant de tirer profit du végétal où que l’on se trouve. Cette tendance qui pourrait bien perdurer est d’autant plus forte qu’elle est accessible à tous, démocratisée par le nombre grandissant de jardineries, fleuristes, enseignes de décoration et autres influenceurs qui mettent en scène des intérieurs où le végétal est roi. Aujourd’hui, les plantes d’intérieur sont plus largement « consommées comme éléments de décoration », précise Marion Baillet, preuve qu’elles embellissent nos appartements et nos maisons tout en procurant un sentiment de zénitude.

Vers quel type de plantes se tourner ?

Pour créer un petit jardin d’intérieur, il faut nécessairement se tourner vers des plantes qui vivent quasi exclusivement en intérieur. Ce sont, pour la plupart, « des plantes tropicales qui ne supportent pas l’extérieur », note Stéphanie Ouedraogo. L’idée est aussi de choisir des variétés dont on sait qu’elles peuvent être taillées assez facilement, pour ne pas prendre trop d’ampleur dans l’appartement. L’astuce peut être de « les rempoter seulement tous les deux ans pour limiter le développement racinaire », mais ce procédé a ses limites car les plantes risquent, à force, d’étouffer. Marion Baillet recommande quant à elle de débuter avec des végétaux de petits litrages, qui permettent de voir les plantes évoluer plus longtemps.