Et si le confinement avait du bon ? Quelques pistes à explorer

Pour limiter la propagation du coronavirus, nous voici donc confinés à la maison pour quelques temps. Un changement de vie radical pour une large majorité d’entre nous, passés de la sur-sollicitation à la solitude quasi-totale. Loin de nous enchanter, cette perspective a pourtant du bon et peut avoir de grands bénéfices sur notre bien-être intérieur, dans tous les sens du terme. Car oui, être reclus chez soi n’est pas synonyme d’isolement : c’est le moment où jamais de se recentrer sur soi-même, de déconnecter une bonne fois pour toutes, de prendre le temps de faire toutes les choses que le train de vie habituel nous empêchait de réaliser, en particulier dans sa maison ou son appartement. On voit le verre à moitié plein et vous propose quelques pistes pour enchanter ce quotidien peu commun.

1. Profiter de ce temps pour faire tout ce que l’on n’a pas pu faire jusqu’ici chez soi

À tort délaissée dans un quotidien effréné, la maison est aujourd’hui plus que jamais un endroit à choyer. Et si au fil du temps, les placards se sont remplis, les étagères empoussiérées et certains objets cassés laissés de côté, nous avons désormais tout le loisir de nous en occuper. Cette période de confinement s’accompagne de l’arrivée des beaux jours ; à défaut de pouvoir en profiter en extérieur – particulièrement les citadins -, peut-être est-il temps d’organiser ce grand ménage de printemps.

Quelques pistes à explorer : faire le tri dans les affaires en se débarrassant de celles qui ne servent plus ; ranger les placards à chaussures, de cuisine, le dressing, pour y voir plus clair ; prendre le temps de réparer cette chaise bancale, la suspension de l’entrée ou de recoller les morceaux d’un vase ébréché.

2. Faire vivre l’intérieur

Ce confinement imposé ne doit pas être synonyme de morosité. Au contraire, voyons-le comme une occasion de faire vivre notre intérieur avec plus d’intensité que jamais. La couleur est un bon moyen d’apporter cette gaieté tant recherchée, elle dynamise instantanément l’ambiance d’une pièce. Et puisque nous avons tout le temps devant nous, c’est le moment de s’armer de pinceaux et rouleaux.

Quelques pistes à explorer : peindre un mur de couleur si la peinture est à disposition ; inviter des notes colorées sur les accessoires en ressortant les coussins à motifs printaniers, ou le linge de lit coloré pour animer l’ambiance de la chambre ; installer des rideaux teintés ou animés pour cadrer la vue sur l’extérieur avec plus de profondeur.

3. Déconnecter, se recentrer sur l’essentiel

La tentation peut être grande de vouloir se connecter au reste du monde pour éviter ce sentiment de solitude. Et pourtant, elle a des effets bénéfiques sur notre bien-être, permettant de se centrer sur soi-même, de revenir à l’essentiel. Plutôt que de rester les yeux rivés sur les écrans, pratiquons des activités jusqu’alors mises de côté : feuilleter des magazines déco inspirants qui nous donneront peut-être des idées pour notre intérieur ; lire ce livre qui traîne sur la table de chevet depuis des mois ou encore laisser parler sa créativité en réalisant des DIY de toutes sortes.